Venez tout savoir sur le gaz de schiste et devenez incollable grâce à le-gaz-de-schiste-non.fr

La fracturation hydraulique est la technique la plus répandue en matière d'extraction d'hydrocarbures non conventionnels. Mais il existe d'autres techniques possibles comme la fracturation électrique et la fracturation par explosion. Les scientifiques sont toujours en quête de la meilleure alternative à la méthode hydraulique.

 

Le concept de fracturation hydraulique

 

Il s'agit d'une méthode qui utilise essentiellement de l'eau pour obtenir les gaz et les pétroles de schiste. Ce qui la distingue des autres méthodes possibles comme la fracturation électrique. Selon les études menées, elle présente peu de perméabilité dans le système de fracturation.

Les critères qui participent au succès d'une technique d'extraction d'hydrocarbures reposent sur la nature du fluide. Celui-ci doit être peu compressible et peu visqueux. Ce qui renvoie à la caractéristique de l'eau.

Quoi qu'il en soit, c'est une méthode qui présente un certain nombre d'inconvénients. Afin d'aboutir à un résultat probant, il faut parvenir à créer des microfissures et à participer à la réactivation des failles dans la roche. Ce qui implique l'utilisation d'autres additifs contrairement à une fracturation par propane ou une fracturation par explosion.

 

La fracturation électrique comme une autre technique possible

 

Expérimentée récemment par Total, la fracturation électrique pourrait être envisagée pour avoir de l'hydrocarbure non conventionnel Celle-ci a pour principe de provoquer des microfissures dans la roche à travers une puissante décharge électrique.

Un besoin assez important en électricité est nécessaire pour que la roche puisse libérer du gaz. L'opération s'effectue généralement en installant des électrodes au fond des puits. Ce qui permet aux ondes de choc de se propager dans le fluide.

L'atout essentiel de cette technologie repose sur l'utilisation réduite d'eau. Il faut également préciser qu'elle n'implique pas l'utilisation d'un quelconque additif.

 

La fracturation par explosion, une alternative à la technique hydraulique

 

Bien que la stimulation à base d'eau présente beaucoup d'inconvénients, des recherches sur la technique par explosion ont été menées. C'est une des découvertes récentes pour se défaire de la méthode hydraulique.

La fracturation par explosion se fait en mettant des détonateurs d'explosifs dans le sous-sol. De cette manière, la roche peut se fissurer efficacement. Avec cette méthode, il n'y a nul besoin d'eau et d'additifs. Elle a quand même des inconvénients avec les résidus toxiques qui en découlent et la possibilité d'explosion en surface du sol.

Les techniques pour obtenir de l'hydrocarbure non conventionnel ne cessent de se multiplier. Tout comme la fracturation par explosion, celle à base de propane peut constituer une alternative à la stimulation à base d'eau. Il reste à limiter les inconvénients possibles.

 

 

le-gaz-de-schiste-non.fr

MENTIONS LEGALES

Design and edit by le-gaz-de-schiste-non.fr - 2017 Copyright